Chers amis Waikikis,

Voici le retour des raids avec ce premier palier de Légion. Suite à notre pause, nos recrutements et les retours, je me permets de reposter ici un rappel général sur les raids aux Larmes de Walkyries.

Notre objectif sur Légion est simple : se maintenir dans le TOP 10 des guildes du serveur, avec un objectif ambitieux du Top 5 au moins jusqu’au Mythique. Après un départ en Normal que nous souhaitons explorer rapidement, il est clair que nous nous focaliserons sur le mode HM.
C’est à cette fin que les règles ci-dessous ont été (ré)écrites.

1. B.A.BA du raid
Les raids sont posés les mercredis, jeudi et lundi. Le groupage se fait à 20h45, avec une fin de raid à 23h30. Une pause de 5 minutes a lieu vers 22h15. Nous maintenons fermement ces horaires, qui sont nécessaires au progress de guilde. Retardataires acceptés uniquement de façon exceptionnelle et merci de prévenir avant ! L’ensemble des officiers peuvent partager leur numéro en /w en cas de besoin.
En ce début d’extension c’est Deathpact et Vanthas qui prendront le RL, Death ayant une bonne expérience par la Béta.
Les RL auront la priorité sur le TS. Pour les autres, merci d’activer le push-to-talk impératif. Je ne veux pas entendre de hurlement lorsque vous wypez lamentablement sur une AoE…ça risque d’arriver souvent surtout en début de palier.

2. Roster, et grades
Les Larmes des Walkyries exigent du Waikiki 2 soirs de présence par semaine, ponctualité, et implication dans sa classe. Les inscriptions doivent se faire le plus tôt possible, et ce avant le jour de raid 19h30.
En ce début d’extension il ne s’agit pas d’arriver avec les buffs bouffes, les gemmes et les enchants +500, mais d’avoir fait l’effort de gemmer/enchanter un minimum son équipement, avoir lu l’opti de sa classe, et être clair sur la spé 1/spé 2.
Au vu des raids des 2 premières semaines, nous nous réservons le droit de revoir le statut de jeune/Waikiki/compagnon, si la motivation, l’assiduité et le gameplay ne sont pas au rendez-vous.
Le roster est basé sur les Waikikis uniquement; aussi nous recruterons en fonction des présents réguliers. Ne soyez pas frustrés si par votre absence vous êtes remplacés sur un rôle ; nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre que vous soyez dispo. De la même façon, ceux qui ne souhaitent pas raider dès le début de cette extension doivent s’attendre à la possibilité que nous ne puissions plus les prendre en cours de route, par manque de place, d’opti et de stuff.
A Légion, nous n’avons pas la vocation à passer des soirées PL pour un ou 2 retardataires. Nous proposerons toujours un mixte farming/progress dans la semaine mais c’est à chacun de s’assurer qu’il se mette à niveau en dehors des raids. Nous restons néanmoins à dispo pour toutes les questions, les demandes d’aide et de coaching pour vous parfaire dans votre classe.

3. Contribution à la guilde
Les Larmes proposeront le plus rapidement possible aux Waikikis les compos nécessaires aux raids (bouffe, flacons, potions, calligraphie pour reset les talents, aide sur les gemmes et enchantements). Mais les officiers ne sont pas là que pour farmer ! Et d’autant plus à Légion, il est primordial que chacun reprenne l’habitude de contribuer à la Banque de Guilde en apportant compos de bases, telles qu’herbes, nourritures, compos d’enchantement et minerais pour les gemmes. Nous avons historiquement quelques préposés aux métiers (Ato = joa, Sam= alchi, Vanthas/Telvyn= enchantement), n’hésitez pas à les solliciter si vous avez besoin d’infos!

4. Récompenses
Ou plus explicitement parlant, attribution des loots! Ceux si seront effectués en fonction de tout ce qui précède : assiduité et contribution, ainsi que ce qui pourra faire progresser le roster, en priorisant les spés 1 des Waikikis, puis les spé 2 de ceux souvent sollicités, puis les compagnons. Pour des questions d’équité, un tableau des loots est mis à jour chaque soir de raid, et est consultable uniquement par les officiers.


Merci d’avoir pris le temps de lire ces quelques notes, nous nous réjouissons de pouvoir enfin rejouer tous ensemble, et en avant, « Pour la défaite de la Légion ! »